MENU
Salles de sports et halls sportifs

Dojo temporaire: bâtiment semi-permanent d'au moins 10 ans

Dojo temporaire Ruskahal

Le projet
Le Centre National Sportif de Papendal est le quartier général de l’organisation pour le développement du sport aux Pays-Bas. C’est également le lieu d’entraînement des athlètes des sélections néerlandaises. En 2016, le centre a lancé un programme d’entraînement à temps plein pour la Judo Association afin de gérer la popularité grandissante de ce sport.
Neptunus fut choisi pour créer un nouveau hall sportif utilisé principalement pour accueillir les judokas mais également d’autres sports d’arts martiaux. L’apparence de cette infrastructure devait être équivalente à celle d’un bâtiment permanent, tout en restant modulable et respectueuse de l’environnement.

La solution
Neptunus a créé un dojo dans les règles de l’art, grâce à la structure entièrement démontable nommée Flexolution. Ce hall sportif ultra-moderne a ouvert en mars 2017, et possède l’apparence et la sensation d’un bâtiment permanent.
L’entièreté du montage a nécessité 12 semaines afin d’aménager à la fois l’extérieur mais aussi l’intérieur.

Le nouveau bâtiment, nommé Ruskahal en référence au double champion olympique de judo Willem Ruska, possède trois étages et couvre plus de 1.150m². Il incorpore un dojo, des gradins, des bureaux, une salle médicale et des vestiaires avec sanitaires et douches. Au total, l’ensemble possède donc plus de 2.500m² d’espace pour accueillir les athlètes et leurs supporters.

Les challenges
Malgré le fait que le bâtiment soit semi-permanent, la Flexolution est sophistiquée au point de remplir les différents critères et normes des bâtiments en dur. Ce bâtiment est prévu pour rester au moins 10 ans sur site, mais il est flexible et relocalisable si nécessaire.

Le verdict
Jochem Schellens, le directeur du centre national sportif de Papendal, déclare : « Nous sommes très satisfaits du dojo fourni par Neptunus. Le Ruskahal répond à tous nos impératifs et offre une excellente base pour un programme à plein temps consacré au judo à Papendal. En plus, le hall permet également d’abriter d’autres sports. »

M. Schellens admet également avoir été impressionné par la toiture dans le dojo et ajoute : « Il y a de cela 11 ans, nous démarrions avec Neptunus une coopération étroite afin d’utiliser des bâtiments semi-permanents pour des complexes sportifs. Quand nous comparons aujourd’hui le premier hall avec le Ruskahal, on ne peut pas nier le développement et les progrès faits par Neptunus. Neptunus devrait être fier du Ruskahal, autant que nous le sommes. »

Intéressé(e) par Bâtiments démontables?

Nous contacter Me rappeler